Menu

Offre d'emploi "Chargé.e d’appui aux évaluations multicritères d’initiatives agroécologiques"

Dans le cadre du projet Avaclim (Agroécologie, une Voie d’Adaptation au Changement Climatique), le CARI propose un poste en Appui aux évaluations multicritères d’initiatives agroécologiques.

1. Le projet Avaclim

Le Centre d’Actions et de Réalisations Internationales (CARI) est une association de solidarité internationale experte en désertification. Depuis 1998 elle lutte contre la destruction des sols dans les milieux arides. Ses actions visent à mettre en réseau les organisations de la société civile luttant contre la dégradation des terres, renforcer leurs compétences et porter leurs voix auprès des décideurs pour orienter les politiques vers une gestion durable des terres.

Les projets du CARI s’articulent principalement autour du :

  • Renforcement de capacités des organisations de la société civile par l’appui aux réseaux d’organisation de la société civile suivants :

           GTD : Groupe de Travail Désertification ;

           ReSaD : Réseau Sahel Désertification ;

           RADDO : Réseau Associatif de Développement Durable des Oasis.

  • Plaidoyer auprès des états et des institutions internationales principalement dans le cadre des accords multilatéraux de l’environnement et de la Convention des Nations unies pour la Lutte contre la Désertification ;
  • Mise en œuvre technique de projets de lutte contre la désertification et la dégradation des terres avec les partenaires locaux ;
  • Sensibilisation et accompagnement des initiatives en région Languedoc-Roussillon.

Depuis janvier 2020, le CARI coordonne le projet Avaclim pour une durée de 3 ans et avec un budget total de 3,1 millions d’euros, financés par le FFEM, le GEF, l’IRD et la FAO.

Le projet Avaclim vise à créer les conditions nécessaires au déploiement de l’agroécologie en zone aride dans les 7 pays partenaires : Afrique du Sud, Brésil, Burkina Faso, Ethiopie, Inde, Maroc et Sénégal. Son objectif est de produire les connaissances nécessaires pour amener les décideurs politiques à prioriser l’agroécologie. Afin d’atteindre cet objectif, il mobilisera les connaissances acquises par les praticiens de l’agroécologie et les renforcera par les résultats des évaluations guidées par un consortium international de scientifiques. En effet, une méthodologie d’évaluation des impacts multidimensionnels (sociaux, économiques et environnementaux) des initiatives agroécologiques sélectionnées (2 par pays) ainsi que les conditions qui ont permis l'émergence de ces bénéfices a été élaborée et les évaluations sont en cours de démarrage.

2. Contexte et objectifs

Le projet Avaclim contribue à l’élaboration d’une méthodologie d’évaluation multicritères sur la base du travail de thèse d’une doctorante. La première version du prototype est en cours de finalisation et comprend 4 étapes principales :

  1. Caractérisation de l’initiative (schéma du fonctionnement, cartographie des acteurs, trajectoire de changement de l’initiative)
  2. Caractérisation de la nature ou du niveau de transition agroécologique de l’initiative
  3. Analyse transversale des conditions de développement
  4. Évaluation objective des effets individuels et collectifs de l’initiative

4bis. Évaluation des perceptions des effets par différents acteurs (reconnaissance de l’impact territorial de l’initiative)

Les évaluations sont en cours de démarrage dans les pays partenaires (étapes 1, 2 et 3). En effet, suite à la caractérisation de 5 initiatives agroécologiques par pays, chaque partenaire a sélectionné 2 initiatives à évaluer. L’ensemble des initiatives recensées dans le cadre du projet sont disponibles ici sur le site du projet.

Les ONG partenaires du projet travaillent en étroite collaboration avec des chercheurs nationaux dans le but d’adapter au contexte local et de mettre en œuvre la méthodologie, puis d’analyser les données recueillies.

Des outils pédagogiques sont fournis par l’équipe de coordination du projet dans le but de faciliter la prise en main de la méthodologie par ces partenaires. Ces outils présentent les étapes qui composent la méthodologie, leurs complémentarités ainsi que les critères et les indicateurs à mobiliser sur le terrain. Au regard de la complexité de la démarche d’évaluation proposée, il apparait aujourd’hui indispensable de pouvoir fournir à chaque équipe pays partenaire, un accompagnement rapproché, afin de permettre une bonne compréhension, appropriation et utilisation de la démarche d’évaluation, dans un délai relativement bref (d’ici fin 2021).

3. La mission

Basé.e au siège du CARI (à Viols le Fort, 34) avec des missions dans les pays partenaires si le contexte sanitaire le permet, le.la chargé.e d’appui à l’évaluation accompagnera la bonne mise en œuvre des évaluations dans les pays partenaires. Il.Elle travaillera donc en étroite collaboration avec les partenaires pays, les chercheurs nationaux et les ressources humaines en charge de la collecte des données sur le terrain.

Il.Elle sera amené.e à interagir fréquemment avec la composante recherche (consortium et doctorante) dans le but d’affiner sa compréhension de la méthodologie et sa meilleure opérationnalisation.

Il.Elle sera sous la responsabilité de la coordination du projet Avaclim.

Cette mission d’assistance technique consistera en plusieurs tâches :

1/ Accompagner l’évaluation des 14 initiatives agroécologiques par les partenaires des 7 pays (ONG et recherche), à travers un appui technique rapproché. Dans les pays où ce sera nécessaire, il faudra donner un rythme soutenu à l’accompagnement de la mise en œuvre de l’évaluation pour rattraper les retards accumulés. Cet accompagnement consistera en :

  • Finaliser la préparation des outils d’opérationnalisation de la méthodologie (sur la base des propositions de la composante recherche)
  • Accompagner les partenaires pays dans l’adaptation au contexte pays de cette méthodologie (sous critères, indicateurs et variables de mesure) et la préparation des protocoles de mise en œuvre de l’évaluation (échantillonnage, support de recueil de données, respect du budget etc…)
  • Accompagner la formation des partenaires locaux et des stagiaires à l'utilisation de cette méthodologie et des outils associés

2/ Sur la base des résultats obtenus dans la phase de recueil de données, il s’agira d’appuyer les partenaires (ONG et recherche) dans l’analyse de ces données pour les mettre en cohérence avec les objectifs visés. Une articulation forte devra être assurée avec la composante 2 (consortium et doctorante) afin de s’assurer de la bonne interprétation des cadres d’analyse proposés. Il s’agira donc de :

  • Accompagner les partenaires pays dans le traitement des données : renseigner les indicateurs et critères sur la base des données et variables recueillies, en mobilisant les référentiels nécessaires à une analyse spécifique par pays
  • Appuyer les partenaires à l’élaboration des rapports d’évaluation nationaux (canevas, relecture et appui à l’approfondissement)
  • Contribuer à l’analyse transversale (multi-pays) des résultats obtenus

3/ Participer à l’élaboration d’un guide d'utilisation de la méthodologie d'évaluation multicritère sur la base des retours d’expériences terrain

4. Intérêt et motivation

  • Qualification en agroécologie et/ou développement rural (bac + 3 minimum) ;
  • Expérience en évaluation multicritères serait un avantage ;
  • Notions avancées de mise en pédagogie ;
  • Français et anglais courant indispensables (le portugais en sus serait apprécié) ;
  • Autonomie, leadership et aisance relationnelle dans un environnement complexe avec des interlocuteurs de cultures différentes et en distanciel ;
  • Sens de l’organisation et rigueur indispensables.

5. Les conditions de la mission

  • Salaire mensuel brut : 2000 € / mois ;
  • Contrat : CDD de 1 an (à partir du 15 septembre) ;
  • Poste basé à Viols-le-Fort (20 minutes de Montpellier) ;

6. Postuler

Si vous êtes intéressé.e, merci d'envoyer un CV, une lettre de motivation et tout autre document pouvant appuyer la candidature, avant le 27 août 2021 au CARI: cari.emploi@gmail.com avec la référence : Chargé.e d’Appui aux Evaluations

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.