Menu

Actualités

Photo - IRD / Daina Rechner

Disparition de Pierre Rabhi

Pierre Rabhi a disparu ce samedi 4 novembre des suites d'une hémorragie cérébrale à l'âge de 83 ans. De très nombreuses voix se font entendre pour saluer cet homme, paysan, écrivain, conférencier et philosophe ardent défenseur de l'agroécologie et du recours à la terre, prônant une sobriété heureuse.

Au-delà de la dimension de l'homme public que Pierre Rabhi est entre temps devenu, le CARI souhaite d’abord adresser ses plus sincères condoléances à la proche famille de Pierre, à Michèle son épouse et aux cinq enfants de la famille.

Les membres du CARI, son conseil d’administration, son personnel, souhaitent aussi témoigner de leur tristesse pour la perte d'un homme qui a porté haut les engagements pour la terre, pour une agriculture qui s'inscrit dans le respect de l'environnement et d'une relation apaisée entre l'Homme et la nature.

Le CARI, et notamment ses fondateurs, se fondant sur les valeurs partagées, s'est lui-même engagé à l'international au service de ces causes et qu'il poursuit désormais depuis 23 ans. Et ceci en respect d'une étroite collaboration quotidienne avec Pierre Rabhi remontant à une vingtaine d'années (1988/1998) du temps du Carrefour international d’échanges de pratiques appliquées au développement (CIEPAD) à Viols-le-Fort et constituant une partie pionnière moins connue de son œuvre. Que Pierre Rabhi repose désormais en paix.

Le CARI, son conseil d'administration, ses membres, son personnel
Viols-le-Fort le 6 décembre 2021

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.