Menu

Nouveau code des eaux en Tunisie : besoin d'intégrer les spécificités oasiennes

L’ACDD Gabès a organisé en partenariat avec l’association La Ruche-Tozeur au palais municipal Chenini-Nahal le samedi 28 novembre 2020 un atelier-débat sur le plaidoyer pour inclure la spécificité des écosystèmes oasiens dans le nouveau code des eaux tunisien.

Ont participé à cet évènement des représentants d’associations, d’administrations et des municipalités ainsi que des personnes ressources, tous actifs dans les oasis de la région de Gabès.

Le programme de l’atelier-débat s’est articulé autour des points suivants :

-      Une présentation intitulée «  le nouveau code des eaux : un processus long et une absence des oasis »

-      Une présentation intitulée « les oasis, leurs places incontestables dans le nouveau code des eaux tunisien »

-      Un débat riche et varié avec les participants sur la spécificité des écosystèmes oasiens, leurs défis et la nécessité de concrétiser cela dans les plans et programmes de développement des oasis. Le but : que les oasis reprennent leur rayonnement et qu’elles assurent efficacement leurs rôles écologique, économique, social et culturel.

L’atelier a été également une occasion pour présenter la feuille de plaidoyer en cours de signature par des centaines d’oasiens (associations, chercheurs, personnes ressources, agriculteur, GDA,..) et qui sera soumis prochainement à l’assemblé des représentants du peuple et au gouvernement.

Abdelbasset Hamrouni a évoqué le plaidoyer du RADDO en faveur des oasis notamment pour la création d’un conseil national supérieur des oasis alors que d’autres participants ont évoqué dans ce même fil d’idée le plaidoyer d’un code des oasis.

Signalons enfin que les participants étaient unanimes sur l’intégration de la spécificité des écosystèmes oasiens dans le nouveau code des eaux tunisien.

Liens externes

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.