Menu

Les gagnants du Land for life award annoncés

Tous les 2 ans, la Convention des Nations unies pour la lutte contre la désertification organise le concours "Land for life awards", qui décore l'excellence et les meilleurs efforts fournis en matière de restauration des terres et lutte contre la dégradation des terres et la désertification.

En 2019, le premier prix a été remis au projet MERET (Managing Environmental Ressources to Enable Transition) du Ministère de l'Agriculture de l'Ethiopie. 

À l'origine, ce projet a été lancé dans les années 1970 comme réponse d'urgence aux crises alimentaires. Il est opéré par le gouvernement éthiopien et a reçu un appui de la part du Programme mondial pour l'alimentation et de la Banque mondiale. 

En 30 ans, ce projet a permis de restaurer plus de 2,5 millions d'hectares de bassins versants dégradés dans plus de 72 districts éthiopiens, et a permis de réduire les pénuries de nourriture de 50%. Les paysans ont pu échapper à la pauvreté, et les communautés bénéficiaires ont été impliquées tout au long du processus, et ont été habilitées à prendre des décisions pendant toutes les étapes du programme. Cela a garanti la durabilité du projet, qui a in fine bénéficié à 1,5 millions de ménages. Ce nombre devrait encore augmenter puisque les bonnes pratiques sont répliquées et utilisées à plus grande échelle aujourd'hui. 

Le deuxième prix a quant à lui été remis à Mathieu Ouédraogo, Président du réseau MARP (Méthode accélérée de recherche participative en milieu rural) au Burkina Faso, qui a consacré la majeure partie de sa vie engagé pour la restauration des terres dégradées et les rendre à nouveau productives. 

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.