Menu

La SER publie la seconde édition des Standards internationaux de restauration

La SER a récemment publié la seconde édition des standards de restauration, un outil essentiel dans la lutte contre le changement climatique et dans le cadre de la décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes.

La Convention Désertification (UNCCD), reconnaissant que la restauration des écosystèmes est une des solutions les plus rentables pour atteindre le développement durable, a salué la publication des Standards internationaux de restauration, développés par la Société pour la restauration écologique (SER). Ces standards ont vu le jour en 2016: ils établissent des normes pour guider le développement et la mise en œuvre de projets de restauration des écosystèmes à l'échelle mondiale. La publication des standards mis à jour a été annoncée lors de la 8ème Conférence mondiale de la SER sur la Restauration écologique, qui a accueilli pas moins de 1000 délégués du monde entier pour discuter des thématiques, défis et opportunités liés à la restauration.

Ces standards ont été développés en partenariat avec la Société pour la restauration écologique Australasia Chapter, l'Institut pour la conservation régionale et plus d'une douzaine d'autres organismes du monde entier. C'est un document, vivant, est conçu pour évoluer et être adapté dans le temps.

Grâce à leur approche claire, cohérente et versatile, les standards aident à assurer que la restauration engrange une large gamme de bénéfices, dont l'atténuation du changement climatique, la restauration de la biodiversité et de l'intégrité écologique et l'amélioration du bien-être des populations humaines. Ils permettent aussi aux pays d'atteindre les cibles internationales fixées en matière de biodiversité et durabilité, comme les Objectifs de développement durable des Nations Unies à l'horizon 2030, les objectifs de l'Accord de Paris et du Challenge de Bonn. Ils pourront aussi aider les pays à atteindre les cibles volontaires de neutralité en matière de dégradation des terres (ODD 15 "Vie terrestre", cible 15.3). En effet, à l'aube de la Décennie des Nations unies pour la restauration (2021-2030), Ibrahim Thiaw, secrétaire exécutif de l'UNCCD a souligné qu'il est nécessaire d'avoir une approche scientifique et des principes pour guider toutes les parties prenantes dans leurs démarches pour une restauration effective avec un impact durable pour les humains et la nature.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.