Menu

Atelier scientifique international d'Avaclim

L’année 2020 a été consacrée à la conception de la démarche d’évaluation par le consortium scientifique (composé de membres de l’IRD, du CIRAD et de Montpellier SupAgro) et à la caractérisation d’une cinquantaine d’initiatives agroécologiques dans les sept pays partenaires. 2021 sera quant à elle dédiée à l’évaluation poussée de deux initiatives agroécologiques par pays.

Quatre jours, huit pays, trois langues, 78 participants (dont 28 femmes) à savoir les membres de sept partenaires ONG, leurs scientifiques associés, le consortium de scientifiques France, les représentants des bailleurs de fond, l’équipe de coordination du CARI, quatre interprètes et un objectif : celui de s’approprier la démarche d’évaluation des initiatives agroécologiques conçue dans le cadre du projet Avaclim. Voici le menu de l’atelier scientifique international qui a eu lieu en ligne du 2 au 5 février 2021.

L’atelier scientifique international a été l’occasion de présenter, lors des sessions plénières, le prototype d’évaluation étape par étape. Lors de sessions pays spécifiques, les participants ont discuté des outils de caractérisation d’une initiative et de son niveau de transition agroécologique, ils ont également présélectionné deux initiatives à évaluer, et se sont assurés que la démarche d’adaptation du prototype aux différents contextes soit bien comprise pour qu’elle puisse être poursuivie par les ONG partenaires, les chercheurs associés, les stagiaires et les porteurs des initiatives agroécologiques.

Pour l’instant les initiatives qui sont été pré-identifiées pour l’évaluation sont les suivantes :

Les décalages horaires importants, les différentes langues mobilisées par les partenaires, les diverses qualités de connexions et de sons, et l’animation d’un grand nombre de participants à distance sont autant de défis organisationnels auxquels l’équipe de coordination d’Avaclim a dû faire face. Pour relever les défis liés à la compréhension commune sur le contenu, deux référents ont été attribués par pays lors des groupes de travail, un provenant du consortium de scientifiques et un autre de l’équipe de coordination d’Avaclim. Cela a facilité le cadrage des débats et la restitution des échanges. Les animations proposées par l’équipe d’Avaclim et le partenaire brésilien CAATINGA,comme l’arbre de Lison, un tutoriel de danse ou encore un débat sur les décisions prises lors de la gestion de la crise sanitaire, ont permis de rapprocher les participants, de les intégrer à la dynamique de groupe et de se reposer entre deux sessions de réflexions.

Dans l’ensemble, les quatre jours de l’atelier se sont très bien passés: les échanges d’une grande richesse ont permis aux partenaires d’atteindre une meilleure compréhension de la structure générale du prototype. Les enquêtes de satisfaction montrent que les participants ont apprécié l’organisation de cet atelier. En terme de contenu, l’atelier a été riche : les informations fournies ont été nombreuses et un temps spécifique supplémentaire est à prendre pour préparer la mise en œuvre de l’évaluation. 

Des réunions nationales seront organisées pour faciliter le travail d’adaptation du prototype aux spécificités nationales. Il s’agira, en parallèle, de former les partenaires locaux et les stagiaires à l’utilisation de la méthodologie d’évaluation et de sélectionner définitivement les deux initiatives à évaluer.

"Cette rencontre a répondu à mes attentes. Beaucoup de mes préoccupations ont été prises en  compte lors des Débats en plénière." Nessan Barro du Burkina Faso

"GBS express our gratitude to the AVACLIM team for your support extended to Indian team for successfully presenting our views, opinions and ideas. We look forward for the successful implementation." Kusum Lata Jain d’Inde

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.